To the amateur Damsels (aux Demoiselles amateurs)
chance of thunderstorm
, installation performée, juin 2016.

installation dans la cour du bâtiment du boulevard Helvétique à la HEAD-Genève. Guidée par un fond sonore de deux enceintes.

Il s’agit d’un projet que j’ai mené durant 3 mois à Genève au printemps 2016, concernant certains événements qui ont eu lieu à l’ancien bâtiment des Beaux Arts, devenu depuis 10 années la HEAD (Haute Ecole d’Art et de Design). Cette enquête s’est basée sur une événement passé au début des années 2000 durant lequel un assistant au cours de moulage est venu détruire une grande partie des plâtres de la collection. Au cours de mon investigation, je suis allée visiter des collections, archives, expositions, pris contact avec des artistes, des personnes pouvant se souvenir des faits etc.
L’installation comprenait un petit livret ainsi qu’une bande sonore diffusée en extérieure dont la durée se développait en quatre parties :

when a gypse gets talkative,
écoute d’une interprétation d’une partie du premier acte de En attendant Godot de Samuel Beckett, qui met en place à la fois d’éventuels personnages, un lieu et certains questionnements en parallèle avec mes axes de recherches. Accompagnée d’une copie d’une reproduction de réduction de la sculpture Le tireur d’épine (Spinario) située dans un camion qui sert au transport des oeuvres du Musée d’Art et d’Histoire de la ville

bitch stone,
vidéo où des agents de manutention sont venus à ma demande soulever une pierre de granit présente dans la cour entre les bâtiments de la Haute Ecole d’Art et de Design-Genève et du Musée d’Art et d’Histoire de Genève. Vidéo projetée sur ce même camion de transport d’oeuvres du MAH

to the amateur Damsels,
lecture de la traduction d’une lettre datant de 1938 écrite par un Député de la Ville de Genève. Accompagnée de deux Cariatides, de la reproduction cassée puis réparée d’une baigneuse, ainsi que des pièces brisée du plâtre d’un masque de reine dans un carton

Dearest Deputy,
bloc de nourriture pour les oiseaux de la cour, « sculpté » par ces derniers, placé sur le rebord de la fenêtre de l’actuel atelier qui était l’ancienne cafétéria du bâtiment des Beaux Arts de Genève avant les travaux de 2000.

85_aurelie-jacquettotheamateurdamsels10.jpg
       
85_aurelie-jacquettotheamateurdamsels6.jpg
       
85_aurelie-jacquettotheamateurdamsels8.jpg
       
85_aurelie-jacquettotheamateurdamsels11.jpg
       
85_aurelie-jacquettotheamateurdamsels9.jpg
       
85_aurelie-jacquettotheamateurdamsels2.jpg
       
85_aurelie-jacquettotheamateurdamsels4.jpg
       
85_aurelie-jacquetcapture-videobitch-stone-copie.png
       
85_aurelie-jacquettotheamateurdamsels7.jpg
       
85_aurelie-jacquettotheamateurdamsels5.jpg
       
85_aurelie-jacquettotheamateurdamsels1.jpg